Les Chants d’Abaï

Grigori Rochal et Efim Aron

Les Chants d’Abaï
URSS (Kazakhstan) / 1945 / 1H33 / STFR

Le célèbre poète kazakh Abaï noue une amitié avec un scientifique russe exilé, Niphonte Dolgopolov. Sous l’influence de cette amitié, se développent les idéaux civilisateurs d’Abaï. Lorsque son meilleur élève, Aidar, est accusé d’avoir enfreint les lois ancestrales par amour, Abaï décide de prendre sa défense.
Le film est une adaptation du roman Abaï écrit par le célèbre écrivain kazakh Moukhtar Aouezov, qui a lui-même écrit le scénario. Le film reprend des épisodes de la vie du grand poète Abaï Kounanbaïouly (1845- 1904). Il s’agit du premier film du cinéma national kazakh produit par le studio national de fictions et de documentaires. Tourné pendant la guerre, le film se distingue de l’essentiel des productions cinématographiques de l’époque, puisqu’il ne s’agit pas d’un énième film militaro-patriotique, prônant l’effort de guerre.

Festival International des Cinémas d’Asie de Vesoul (FICA), Vesoul (France), 2012

FICHE TECHNIQUE

RÉALISATION Grigori Rochal et Efim Aron
SCÉNARIO
PHOTOGRAPHIE
MONTAGE
MUSIQUE
PRODUCTION Kazakhfilm

INTERPRÉTATION PRINCIPALE

Grigori Rochal et Efim Aron

Grigori Rochal est né le 21 octobre 1898 à Novozybkov en Ukraine. Il fait des études d’art dramatique à Moscou dans le cours de Meyerhold. Il commence sa carrière en s’occupant de théâtre pour enfants. A partir de 1926, il devient réalisateur, et occasionnellement, acteur. Il acquiert la notoriété en 1934 avec La Nuit de Saint-Petersbourg, d’après Dostoïevski.
Son talent s’affirme aussi dans Les Aubes de Paris (1936) un film sur la Commune, ainsi qu’avec L’Affaire Artamanov (1941), une adaptation du récit de Gorki. A partir de 1949, il réalise des biographies filmées, L’Académicien Pavlov en 1949 avec Nikolaï Tcherkassov, Moussorgski en 1950 (œuvres qui lui valent chacune le prix Staline), puis en 1952 Rimski-Korsakov. Il tourne encore quelques grands films à caractère psychologique, en particulier un film en trois parties d’après le roman d’Alexis Tolstoï Le Chemin des tourments (Les Sœurs, 1957 ; L’Année 1918, 1958 ; Aube grise , 1959).
Parallèlement, Grigori Rochal fait une carrière de professeur de mise en scène au VGIK . Il meurt en 1983 à Moscou.

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

1967 - Ils habitent à côté (Они живут рядом) [fiction, 105 mn]
1965 - Karl Marx (Год как жизнь) [fiction, 103 mn]
1961 - Le Jugement des fous (Суд Сумасшедших) [fiction, 119 mn]
1959 - Aube grise (Хмурое утро) [fiction, 112 mn]
1958 - L'Année 1918 (Восемнадцатый год) [fiction, 104 mn]
1957 - Les Sœurs (Сестры) [fiction, 108 mn]
1955 - Les Sans-entrave / Le Sel de la mer (Вольница) [fiction, 106 mn]
1952 - Rimski-Korsakov (Римский-Корсаков) [fiction, 114 mn]
1950 - Moussorgski (Мусоргский) [fiction, 122 mn]
1949 - L'Académicien Pavlov (Академик Иван Павлов) [fiction, 111 mn]
1945 - Les Chants d’Abaï (Песни Абая) [fiction, 80 mn]
1942 - Les Géants des steppes (Батыры степей)
1941 - L'Affaire des Artamonov (Дело Артамоновых) [fiction, 94 mn]
1939 - A la recherche de la joie (В поисках радости) [fiction, 100 mn]
1938 - La Famille Oppenheim (Семья Оппенгейм) [fiction, 97 mn]
1936 - Les Aubes de Paris (Зори Парижа) [fiction, 101 mn]
1934 - La Nuit de Saint-Petersbourg (Петербургская ночь) [fiction, 104 mn]
1930 - Un homme du shtetl (Человек из местечка) [fiction]
1930 - Deux Femmes (Две женщины)
1928 - La Salamandre (Саламандра) [fiction, 66 mn]
1927 - Son Excellence (Его превосходительство) [fiction]
1926 - Les Skotinine (Господа Скотинины) [fiction, 78 mn]

Tous les films de la section