Matin anxieux

Abdoulla Karsakbaïev

Matin anxieux
URSS (Kazakhstan) / 1966 / 1H30 / VOSTFR

En 1918, au Kazakhstan, le commissaire Tokhtar Baïtenov, un bolchevique archétypique, dirige une petite division de tchékistes. Il est le symbole de la vie du peuple kazakh en ces temps agités, alors que les activités de la police politique et les dénonciations sont monnaie courante. Il est sans cesse mis à l’épreuve. Soupçonné de trahison, il est arrêté et emprisonné dans la même cellule que son « ennemi de classe », Junus, un riche propriétaire terrien.

Cet eastern se distingue par ses plans d’une grande beauté et l’ambiguïté de la relation entre ses deux personnages principaux. Le critique Tolegen Baitoukenov écrit : « Le cinéaste a accepté d’exécuter un énième morceau de ciné-propagande (c’est ce que pensaient les commanditaires) et a réalisé un puissant drame shakespearien. (…)

Matinée agitée n’est pas un simple film. C’est aussi l’acte civique d’un grand homme et d’un réalisateur exceptionnel. »

Prix et nominations :

FICHE TECHNIQUE

RÉALISATION Abdoulla Karsakbaïev
SCÉNARIO
PHOTOGRAPHIE
MONTAGE
MUSIQUE
PRODUCTION

INTERPRÉTATION PRINCIPALE

Abdoulla Karsakbaïev

Abdulla Karsakbaev commence à travailler dans le cinéma comme assistant de réalisation en 1947 au studio de cinéma documentaire, puis s'inscrit au VGIK. Il en sort diplômé en 1957 après avoir étudié la mise en scène avec les cinéastes soviétiques Ivan Pyriev et Mikhaïl Tchaourelli. Je m'appelle Koja est son premier long-métrage <...>. Le cinéaste sera connu d'une part pour ses films sur et pour les enfants, comme son premier film, mais également pour ses films évoquant le destin de son pays sur lequel il a su faire des films forts malgré la censure soviétique. Lorsqu'il travaille sur le film Voyage vers l'enfance, il est ainsi accusé de filmer de manière « inesthétique et trop vraisemblable ».

Source : Festival de Vesoul 2012

FILMOGRAPHIE SÉLECTIVE

1963 : Je m'appelle Koja
1966 : Matinée anxieux
1968 : Voyage dans l'enfance
1977 : Alpamys va à l'école
1980 : Poursuite dans la steppe
1983 : Le Goût âpre de l'enfance

Tous les films de la section